Make your own free website on Tripod.com

Alfa Romeo


Alfa Romeo fut la première écurie à sacrer les 2 premiers champion du monde de F1 en 1950 et 1951.

En 1950, l'écurie italienne dominera la discipline d'une manière insolante. Elle réussira l'exploit de signer 6 victoires, 6 poles et 6 records du tour en autant de courses. Grâce à ces résultats, elle réalisera le triplé au championnat grâce à Nino Farina, Juan Manuel Fangio et Luigi Fagioli.

En 1951, Fangio remportera le premier de ses 5 titres mondiaux au volant d'une Alfa avec 3 victoires. Nino Farina, le champion de l'année précédente terminera à la 4e place avec un seul succès.

Alfa Romeo sera ensuite absente de la F1 pendant 9 années. Elle reviendra en 1961 mais uniquement en tant que motoriste de l'écurie De Tomaso. Elle équipera par la suite diverses voitures comme les LDS de Doug Serrurier, les March, les McLaren et les Brabham mais sans grands succès. Il faudra attendre 1978 pour qu'un moteur Alfa Romeo renoue avec la victoire. Cette année là, Niki Lauda s'imposera à 2 reprises au volant de sa Brabham-Alfa Romeo.

Une écurie 100% Alfa reviendra dans le championnat en 1979. Bruno Giacomelli et Patrick Depailler sont chargés du développement de la nouvelle monoplace. Mais, Depailler perd la vie lors d'une épreuve en prélude du GP d'Hockenheim en 1980. Vers la fin de la saison, la monoplace est au maximum de sa compétitivité. Giacomelli signe la pole du GP des USA-Est et domine la course durant une trentaine de tours avant d'être stoppé sur problème électrique. En 1983, des problèmes financiers forcent Alfa Romeo à retirer son soutien officiel, le département F1 étant confié à une équipe privée. Les monoplaces italiennes seront présentes jusque 1985 mais le manque de résultats les condamne. Seuls points positifs de ce retour: 2 pole-positions (Giacomelli en 1980 et De Cesaris en 1982), un record du tour en 1983 et une 6e place au championnat constructeur en 1983.
Le moteur sera malgré tout conservé par le team Osella jusqu'en 1988, dernière année de l'apparition du nom Alfa Romeo en Formule 1.
 


Début en Formule 1   : GP d'Angleterre 1950
GP disputés          : 112
Victoires            : 10
Pole Positions       : 12
Points Récoltés      : 214
Records du tour      : 14
Titres Pilotes       : 2
Titres Constructeurs : 0 (Meilleur classement: 6e en 1983)

Championnat Pilote: 1950 > Giuseppe Farina
                    1951 > Juan-Manuel Fangio
YEAR POS RACES WINS POLES MT POINTS
1950 - 6 6 6 6 89
1951 - 7 4 4 7 75
1979 - 7 0 0 0 0
1980 11 14 0 1 0 4
1981 8 15 0 0 0 10
1982 10 16 0 1 0 7
1983 6 15 0 0 1 18
1984 7 16 0 0 0 11
1985 - 16 0 0 0 0
TOTAL 112 10 12 14 214



© Copyright Alex Denisaux

rhpaddock - Ecuries - Alfa Romeo