Make your own free website on Tripod.com
Né le 4 juillet 1942 en France
Marié
Portrait René
Arnoux (FRA)

Info Facts:
René Arnoux était un garçon extrêmement sympathique et un grand pilote. Débutant en F1 sur Martini pui sur Surtees, Arnoux sera par la suite recruté par Renault dont l'objectif très chauvin était d'amener un pilote français au titre dans une voiture française.

Si René a goûté à sa première victoire avec Renault, sa cohabitation avec Alain Prost dégénèrera très vite. Prost est le numéro 1 et tout est mis en oeuvre pour qu'il puisse être champion du monde. La tension entre les 2 hommes grimpera encore un peu plus lors du GP de France 1982. Arnoux domine les débats devant Prost. Mais ce dernier est le mieux placé au championnat, il vise le titre et totalise 19 pts tandis que notre ami René ne possède que les 4 poins de son podium en Afrique du Sud. Renault intime donc l'ordre d'inverser la position, Arnoux doit céder le leadership à Prost. Hélas pour le futur quadruple champion du monde, René Arnoux prend ses responsabilités et refuse d'obtempérer. Il signe une magnifique victoire devant son public.

Mais l'ambiance chez Renault est tendue et lorsque Enzo Ferrari offre à Arnoux un volant pour la saison prochaine, celui-ci n'hésite pas.

Il remportera 3 GP en 2 saisons dans l'équipe italienne et terminera sur le podium du championnat en 1983. Viré après le premier GP de 1985, Arnoux terminera sa carrière chez Ligier.

René Arnoux ne perdra cependant pas de vue la Formule 1, prenant sous son aile le pilote brésilien Pedro Diniz lors de ses débuts chez Forti.
Formule Renault:
   1975 > Vainqueur du championnat Super Renault

Formule 2:
   1976 > 2e du championnat (52 Pts), 2 victoires
   1977 > Vainqueur du championnat (52 Pts), 3 victoires

Formule 1:
   1978 > Non classé (0 Pts)
   1979 > 8e du championnat (17 Pts), 2 pole-positions
   1980 > 6e du championnat (29 Pts), 2 victoires, 3 pole-positions
   1981 > 9e du championnat (11 Pts), 4 pole-positions
   1982 > 6e du championnat (28 Pts), 2 victoires, 5 pole-positions
   1983 > 3e du championnat (49 Pts), 3 victoires, 4 pole-positions
   1984 > 6e du championnat (27 Pts)
   1985 > 17e du championnat (3 Pts)
   1986 > 10e du championnat (14 Pts)
   1987 > 20e du championnat (1 Pt)
   1988 > Non classé (0 Pts)
   1989 > 23e du championnat (2 Pts)
YEAR POS TEAM RACES WINS POLES TOP 6 PODIUMS MT POINTS
1978 - Martini-Ford 4 0 0 0 0 0 0
Surtees-Ford 2 0 0 0 0 0
1979 8 Renault 14 0 2 4 3 2 17
1980 6 Renault 14 2 3 5 3 4 29
1981 9 Renault 14 0 4 3 1 1 11
1982 6 Renault 16 2 5 4 4 1 28
1983 3 Ferrari 15 3 4 8 7 2 49
1984 6 Ferrari 16 0 0 9 4 2 27
1985 17 Ferrari 1 0 0 1 0 0 3
1986 10 Ligier-Renault 16 0 0 6 0 0 14
1987 20 Ligier-Megatron 14 0 0 1 0 0 1
1988 - Ligier-Judd 14 0 0 0 0 0 0
1989 23 Ligier-Ford 9 0 0 1 0 0 2
TOTAL 149 7 18 42 22 12 181
Grands Prix disputés: 149
Début en Formule 1: GP d'Afrique du Sud 1978 (Essais)
                    GP de Belgique 1978 (Course)
Pole-Positions: 18
Premières lignes: 34
Victoires: 7
Podiums: 22
Classé dans les points: 42x  (7- 9- 6- 7- 8- 5-)
Points récoltés: 181
Records du tour: 12
Victoires depuis la pole: 2

Premiers points marqués: GP de France 1979 (3e, 4 Pts)
Premier podium: GP de France 1979 (3e)
Première pole-position: GP d'Autriche 1979
Première victoire: GP du Brésil 1980

GP disputés avant la première victoire: 21
VICTOIRES POLE-POSITIONS
Année GP Team N Année GP Team
1980 Brésil Renault 1 1979 Autriche Renault
1980 Afrique du Sud Renault 2 1979 Hollande Renault
1982 France Renault 3 1980 Autriche Renault
1982 Italie Renault 4 1980 Hollande Renault
1983 Canada Ferrari 5 1980 Italie Renault
1983 Allemagne Ferrari 6 1981 France Renault
 1983 Hollande Ferrari 7 1981 Angleterre Renault
  8 1981 Autriche Renault
9 1981 Italie Renault
10 1982 Afrique du Sud Renault
11 1982 San Marin Renault
12 1982 Monaco Renault
13 1982 Hollande Renault
14 1982 France Renault
15 1983 San Marin Ferrari
16 1983 USA (Detroit) Ferrari
17 1983 Canada Ferrari
18 1983 Angleterre Ferrari
 



© Copyright Alex Denisaux

rhpaddock - Pilotes - René Arnoux