Make your own free website on Tripod.com

Stewart Grand Prix

logo

11 Juin 1995. Mécontents des performances de l'écurie Sauber, les dirigeants de Ford se posaient des questions quant à leur avenir en Formule 1. Jackie Stewart leur proposa alors de créer leur propre écurie. C'est à partir de cette conversation dans un vol de retour du Canada que l'association Stewart-Ford a débuté. Ford demanda alors à Jackie Stewart de leur soumettre un projet. Fort du succès du Paul Stewart Racing, l'ancien triple champion du monde et son fils Paul décidaient donc d'étendre leur succès vers d'autres domaines du sport automobile.

Les négociations avec Ford se terminaient le 6 décembre 1995. L'expension de l'usine de Milton Keynes commencait. Le motoriste américain ne se limiterait pas à fournir leur V10 puisqu'il participera également à toute gestion électronique du moteur et au chassis via la soufflerie Swift.

Alan Jenkins rejoignait les rangs du Stewart GP en tant que directeur technique. Ayant travailé notemment pour McLaren, Onyx et Arrows, Jenkins proposait l'expérience dont Jackie Stewart avait besoin pour son projet.

La conception de la voiture débutera le 4 mars 1996. La Stewart SF-01 fut la toute première voiture à être entièrement dessinée par ordinateur.

Côté pilote, les discussions commencairent avec Jan Magnussen. Ayant gagné le championnat d'Angleterre de Formule 3 avec PSR en 1994, Magnussen était considéré par Jackie Stewart comme l'un des plus sérieux espoirs du sport automobile. En F3, Magnussen améliora le record de victoires sur une saison, record auparavant détenu par Ayrton Senna.

Un modèle réduit de 50% du châssis fut pour la première fois testé en soufflerie à San Clemente en Californie le 1 juillet 1996.

Au lendemain du GP de Belgique 1996, Stewart contacta Rubens Barrichello pour piloter sa seconde voiture.

Un contrat de 25 millions sur une durée de 5 ans fut signé le 17 septembre 1996 avec la Hong-Kong & Shangaï Banking Corporation (HSBC).

Jan Magnussen et Rubens Barrichello étaient confirmés pour la saison 1997. Le Danois avait signé un contrat de 4 ans, le brésilien pour 3 ans.

La Malaisie devennait le 27 novembre 1996 un des sponsors de l'écurie via sa campagne "Visit Malaysia".

10 décembre 1996, la Stewart SF-01 fut la première voiture de la saison 1997 à être dévoilée. Ses premiers tours de roues sur un véritable circuit se feront le 14 janvier 1997 à Silverstone.

L'écurie Stewart récolta ses premiers points et son premier podium le 11 mai 1997 à Monaco grâce à la deuxième place de Rubens Barrichello.

La première saison de Stewart fut marquées par des points positifs, surtout en qualification, et beaucoups de points négatifs. Si la voiture s'est révélée être efficace, le moteur Ford partait trop souvent en fumée pour pouvoir espérer un bon résultat en course.

Après une seconde saison décevante, Stewart s'est issée en 1999 parmi les 4 meilleures équipes de la saison. Rubens Barrichello et Johnny Herbert ont respectivement apporté la première pole et la première victoire à l'équipe.

Rachetée en juin 1999 par Ford, l'écurie Stewart quitta déjà la scène dès l'an 2000. Le motoriste américain avait en effet décidé de renommer l'équipe Jaguar, permettant ainsi au constructeur anglais d'être représenté pour la première fois en Formule 1.


Début en Formule 1   : GP d'Australie, Melbourne 1997
GP disputés          : 49
Pole-positions       : 1
Victoires            : 1
Podiums              : 5
Points Récoltés      : 47
Records du tour      : 0
Titre pilote         : 0 (Meilleur classement: 7e en 1999, Barrichello)
Titre constructeur   : 0 (Meilleur classement: 4e en 1999)

Premier points récoltés: GP de Monaco 1997 (Barrichello, 2e - 6 Pts)
Premier podium: GP de Monaco 1997 (Barrichello, 2e)
Première pole-position: GP de France, Magny Cours 1999 (Barrichello)
Première victoire: GP d'Europe, Nurburgring 1999 (Herbert)

YEARPOS ENGINE RACES WINS POLE TOP6 PODIUMS POINTS
1997 9 Ford 17 0 0 1 1 6
1998 8 Ford 16 0 0 3 0 5
1999 4 Ford 16 1 1 10 4 36
TOTAL 49 1 1 14 5 47



rhpaddock - Ecuries - Stewart GP