Make your own free website on Tripod.com

Mercedes-Benz

logo

La Formule 1 des années 50 était placée sous un quasi-monopole des marques italiennes. Alfa-Romeo, Maserati, Lancia et Ferrari se partageaient les victoires. Désireuse de montrer au monde le savoir faire allemand, Mercedes décidera de venir en Formule 1.

La firme à l'étoile disputera une demi-saison en 1954, permettant notemment à Juan Manuel Fangio de conquérir son 2e titre. Mercedes venait à peine d'arriver que déjà la Formule 1 passait sous son emprise.

1955 sera la confirmation de 1954. Les flèches d'argent remportent 5 des 6 courses disputées, laissant seulement le GP de Monaco à Ferrari. Leurs 2 pilotes, Fangio et Moss, se classent aux 2 premières place du championnat du monde.

La même année, aux 24 heures du Mans, Pierre Levegh perdit le contrôle de sa Mercedes après une collision. Sa voiture fut propulsée dans le public, tuant le pilote et 80 spectateurs. Cette tragédie entraîna l'annulation des GP de France, d'Allemagne, de Suisse et d'Espagne. La firme à l'étoile décida de se retirer de la compétition à la fin de la saison.

Mercedes revint petit à petit en Formule 1. Tout d'abord en préparant le moteur Ilmor des Sauber en 1993. Ce moteur fut renommé Mercedes en 1994, marquant ainsi le retour officiel de la marque allemande en Formule 1.
Le retour au premier plan se fera en 1997 au GP d'Australie avec la victoire de David Coulthard au volant d'une McLaren Mercedes.

Le retour d'une écurie 100% Mercedes est revenu au goût du jour pour l'horizon 2000. Associé à AMG, le constructeur allemand pourrait mettre sur pied leur propre écurie qui servirait de rampe de lancement à de jeunes pilotes, un Junior Team en quelque sorte. McLaren ayant un contrat d'exclusivité jusque 2002, AMG devrait donc utiliser l'avant dernière évolution du moteur. Côtés pilotes, on parle déjà de l'allemand Nick Heidfeld. Le protégé de la firme à l'étoile a déjà effectué des tests en F1 avec McLaren et cours cette années en F3000 dans le junior team McLaren justement.



Début en Formule 1   : GP de France 1954
GP disputés          : 12
Victoires            : 9
Pole Positions       : 8
Points Récoltés      : 139,14
Records du tour      : 9
Titres pilote        : 2 (Fangio en 1954 et 1955)

Première pole          : GP de France 1954 (Fangio)
Premiers points marqués: GP de France 1954
Premier podium         : GP de France 1954
Première victoire      : GP de France 1954 (JM Fangio)

YEAR RACES WINS POLES PODIUMS MT POINTS
1954 6 4 4 7 4 60,14
1955 6 5 4 10 5 79
TOTAL12 9 8 179 139,14



© Copyright Alex Denisaux

rhpaddock - Ecuries - Mercedes