Make your own free website on Tripod.com

Larrousse



Fondée par Gérard Larrousse, un ancien pilote de F1 dans les années 70, l'écurie Larrousse débutera en Formule 1 en 1987 à l'occasion du GP de San Marin. Gérard Larrousse avait de l'ambition et avait signé un accord avec le constructeur Lola pour utiliser leur châssis. La première année sera raisonnable pour une nouvelle écurie: 5 points récoltés et une 9ème place au championnat constructeur.

Larrousse espérait beaucoup de la collaboration avec Lola mais la saison 1988 sera une désillusion. Pas un seul point récolté!

Pour tenter de donner une courbe ascendante le modeste moteur Ford sera remplacé par un Lamborghini plus puissant.
C'est en 1990 que l'équipe française réalisera sa meilleure saison. Elle se classera à la 6e position du championnat avec 11 points. Le meilleur moment de l'année sera le podium de Aguri Suzuki lors du GP du Japon, une 3e place étonnante qui est à ce jour le seul podium d'un pilote japonais en Formule 1. Cette saison sera malheureusement entâchées d'une pénalité par la FIA. L'écurie se voyait rétrogradée à la 11ème place du championnat constructeur pour "fausse déclaration d'engagement".

Toujours en proie à de sérieux problèmes financiers, l'écurie Larrousse aura de plus en plus de mal. La voiture est généralement bonne mais le manque d'argent empêche tout développement et les monoplaces régressent au fur et à mesure que la saison avance.

On cru que l'heure de la victoire de Gérard Larrousse avait sonné lorsque Peugeot annonça son arrivée en Formule 1. La firme au lion avait en effet la ferme intention de débuter avec l'écurie Larrousse. Mais McLaren se montra alors intéressé par ce nouveau moteur. Entre le professionnalisme de l'écurie anglaise et le manque de moyens de l'écurie française, le choix fut vite fait.

1994 sera leur dernière saison. Inscrite au championnat 1995, la voiture ne sera pas prête à temps et Gérard Larrousse décidera de faire l'impasse sur les premières courses. Avec toutes les conséquences financières qui en découlent. Une somme de plusieurs millions, beaucoup trop pour une écurie au budget déjà "étriqué".
 


Début en Formule 1  : GP de San Marin 1987
GP disputés         : 126
Victoires           : 0
Pole Positions      : 0
Points Récoltés     : 24
Titres Pilotes      : 0 (Meilleur classement: 12e en 1990, Aguri Suzuki)
Titres Constructeurs: 0 (Meilleur classement: 6e en 1990)
Premiers points marqués: GP d'Allemagne, Hochenheim 1987 (Philippe Alliot, 6e - 1 Pt)
Premier podium: GP du Japon, Suzuka 1990 (Aguri Suzuki, 3e)
 
YEAR POS ENGINE RACE WINS POLE TOP6 PODIUMS POINTS
1987 Ford  15 0 0 4 0 5
1988 Ford  16 0 0 0 0 0
1989 16  Lamborghini  16 0 0 1 0 1
1990 Lamborghini  16 0 0 6 1 11
1991 11  Ford 15 0 0 2 0 2
1992 11  Lamborghini  16 0 0 1 0 1
1993 10  Lamborghini  16 0 0 2 0 3
1994 11  Ford  16 0 0 2 0 2
TOTAL 126 0 0 18 1 24

  11e place par décision de la FIA pour "fausse déclaration d'engagement".
 


© Copyright Alex Denisaux

rhpaddock - Ecuries - Larrousse