Make your own free website on Tripod.com
Jordan

Eddie Jordan couru en karts, Formule Ford 1600, Formule Atlantic, F3 et F2 et fut pilote d'essai pour McLaren avant de créer sa propre écurie Eddie Jordan Racing en 1980, initialement prévue pour l'aider dans sa propre carrière automobile. Il se retira de la compétition en 1981 afin de mieux se concentrer à diriger son team. Jordan Racing participa cette année au championnat brittanique de F3, engageant une Ralt-Toyota conduite par David Sears. La voiture parti de la première ligne pour sa première course et termina sur le podium en seconde position.

Entre 1981 et 1989, l'écurie aligna plusieurs monoplaces de F3 en Angleterre, Europe, France et en 1985 elle aligna des voitures dans le championnat de Formule 3000. Durant ces années, plusieurs pilotes ont pilotés pour Jordan tel Martin Brundle, Stefan Johansson, Johnny Herbert, Jean Alesi, Damon Hill et un premier test en F3 pour Ayrton Senna en août 1982. En 1987, Jordan remporta le titre F3 avec Johnny Herbert remportant 5 courses. ils remportèrent le titre en F3000 en 1989 avec Alesi battant Herbert.

Prévoyant son entrée en F1, Jordan fit des sacrifices et se limita uniquement au championnat international de F3000, alignant 3 Reynard-Mugen pour Eddie Irvine, Heinz-Harald Frentzen et Emmanuelle Naspetti. Irvine était le meilleur des trois, terminant 3e au championnat et remportant la course d'Hockenheim. Jordan fut encore actif en F3000 en 1991 malgré son arrivée en Formule 1. Cependant, les efforts étaient concentrés sur la F1 et ni Damon Hill ni Vincenzo Sospiri ne disposaient du matériel adéquat pour vaincre. Leurs meilleurs résultats furent une 2e place à Hockenheim (Sospiri) et une 3e à Nogaro (Hill). Ce fut la dernière saison d'Eddie Jordan en Formule 3000.

Parallèlement, Eddie Jordan avait donc créé son team en Formule 1, Jordan Grand Prix. Leur première saison fut tout simplement surprenante, l'écurie terminait 5e au championnat constructeur. Jordan ne pouvait rêver meilleure entrée.

1992 fut une année frustrante et l'écurie ne put récolter qu'un points à Adelaïde lors de la dernière course de la saison. Lors de ce même GP, Jordan annonca un accord exclusif avec Brian Hart pour la fourniture de ses V10 pour les saisons 1993 et 94. Une semaine après Rubens barrichello signa avec l'écurie. L'écurie ne marqua aucun point avant la pénultième course de la saison au Japon avec Barrichello terminant 5e et le nouveau venu en F1 Eddie Irvine terminant 6e pour ses débuts.

Le team était mieux affuté en 1994, conservant ses deux pilotes et le moteur. Malgré une suspension de 3 courses pour Irvine pour sa responsabilité dans l'accrochage du GP du Brésil, l'écurie termina l'année avec 28 Pts, une 5e place au championnat constructeur, un podium à Aïda (une troisième place) et une pole-position en Belgique, tous deux grâce à Rubens Barrichello.

En octobre 1994, Jordan annonca avoir passé un contrat de 3 ans avec le motoriste français Peugeot. Le même duo de pilote fut conservé mais l'écurie ne tint pas ses promesses malgré un double podium au Canada (Barrichello, 2e, suivi de Irvine, 3e). Barrichello et Irvine resignèrent pour 1996 mais une semaine après Irvine fut engagé par Ferrari, le team Italien devant verser plusieurs millions en compensation. Martin Brundle pris la place initialement dévouée à Irvine. Le duo Jordan-Peugeot fut à nouveau décevant en 1996 malgré l'arrivée en cours de saison d'un gros sponsor, Benson & Edges. Le torchon brûlait entre Eddie Jordan et Rubens Barrichello et le contrat du jeune brésilien ne fut pas renouvelé.

En 1997, Eddie Jordan prit le risque de faire confiance à 2 jeunes pilotes sans grande expérience de la F1, l'italien Giancarlo Fisichella et l'allemand Ralf Schumacher, le frère de l'autre. Malgré une cohabitation difficile entre les 2 pilotes, l'écurie irlandaise réussira sa meilleure saison. Schumacher Jr et Fisichella termineront tous les deux sur des podiums. Le jeune italien sera d'ailleurs bien près de réussir un exploit en Allemagne où il jouait la gagne aux côtés de la Benetton de Gerhard Berger.

Pour 1998, Eddie Jordan accueille le champion du monde 96, Damon Hill. Le moteur Peugeot est quant à lui remplacé par un Mugen-Honda. Après un début de saison très difficile, l'écurie irlandaise redresse superbement la barre. La délivrance interviendra lors de l'apocalyptique GP de Belgique avec la victoire de Damon Hill et la seconde place de Ralf Schumacher. Sept ans après ses débuts en F1, Jordan remportait enfin sa première victoire.

L'ascension se confirma la saison suivante puisque les 2 victoires de Frentzen permettairent à son équipe de terminer sur le podium final du championnat constructeur.

Les victoires aidants, Jordan obtiendra enfin de gros sponsoring en 2000 et un moteur officiel Honda à partir de 2001. Mais les résultats seront décevants. L'écurie ne parvient pas a rééditer ses exploits et ne marque que 36 points en 2 ans, à peine la moitié du score réalisé en 1999.

La saison 2002 est marquée par cette régression dans la hiérarchie: budget en baisse, restructuration,... L'équipe change une nouvelle fois de concepteur technique et fête le retour de Gary Anderson (qui avait pourtant été viré de la maison quelques saisons plus tôt). Principal changement pour le futur, le moteur Ford qui remplacera le Honda.


Directeur: Eddie Jordan
Directeur Technique: Gary Anderson, Henri Durand

Début en Formule 1   : GP des USA, Phoenix 1991
GP disputés          : 205
Victoires            : 4
Pole Positions       : 2
Premières lignes     : 9
Points Récoltés      : 273
Records du tour      : 2
Titres pilote        : 0 (Meilleur classement: 3e, Frentzen en 99)
Titres Constructeurs : 0 (Meilleur classement: 3e en 1999)

Premiers pts marqués : GP du Canada 1991 (de Cesaris, 4e; Gachot, 5e - 5 Pts)
Premier podium       : GP du Pacific, Aida 1994 (Rubens Barrichello, 3e)
Première pole        : GP de Belgique, Francorchamps 1994 (Rubens Barrichello)
Première victoire    : GP de Belgique, Francorchamps 1998 (Damon Hill)

YEARPOSENGINE RACES WINS POLE 1st RAW xPTS PODIUMS MT 2Q 2C POINTS
1991 5 Ford 16 0 0 0 7 0 1 0 0 13
1992 11 Yamaha 16 0 0 0 1 0 0 0 0 1
1993 10 Hart 16 0 0 0 2 0 0 0 0 3
1994 5 Hart 16 0 1 1 10 1 0 0 0 29
1995 6 Peugeot 17 0 0 0 8 2 0 0 0 21
1996 5 Peugeot 16 0 0 1 11 0 0 0 0 22
1997 5 Peugeot 17 0 0 1 12 3 1 0 0 33
1998 4 Mugen 16 1 0 0 10 3 0 0 1 34
1999 3 Mugen 16 2 1 3 16 6 0 0 0 61
2000 6 Mugen 17 0 0 3 9 2 0 0 0 17
2001 5 Honda 17 0 0 0 9 0 0 0 0 19
2002 6 Honda 17 0 0 0 5 0 0 0 0 9
2003 Ford 8 1 0 0 2 1 0 0 0 11
TOTAL 205 4 2 9 102 18 2 0 1 273



© Copyright Alex Denisaux

rhpaddock - Jordan